Smart Paesi - Smart Village | Università di Corsica
Evénements / Dissémination  |
Cozzano, un "Smart Village" innovant au cœur de la Corse rurale
Une « Smart City », ou « ville intelligente », est une ville qui s’appuie sur les technologies de l’information et de la communication pour améliorer ses services et optimiser la consommation de ses ressources.
Dans le secteur de l’énergie, les technologies « Smart » comme la domotique et les compteurs électriques intelligents permettent de favoriser le déploiement des énergies renouvelables ou de faciliter l’autoconsommation.
La Smart City est ainsi devenue un des outils privilégiés de la transition énergétique des métropoles, quelle que soit leur taille.
Le petit village de Cozzano, dans les hauteurs de la Corse, compte en effet optimiser la gestion de ses ressources et devenir un modèle de gestion durable grâce à la data et aux capteurs environnementaux.
Le pari des « Smart technologies »

Cozzano est une petite commune de 280 âmes, perchées à 700 mètres d’altitude dans le Sud de la Corse.

Cela fait près de 20 ans que la municipalité a pris en compte les problématiques environnementales dans sa politique de développement : premier village corse à s’équiper d’une chaudière biomasse pour alimenter de manière renouvelable les bâtiments communaux, Cozzano a plus récemment déployé une centrale électrique sur le réseau d’eau potable de la commune, des panneaux solaires sur le toit des logements sociaux et une centrale électrique sur cours d’eau.

La municipalité ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Cozzano est en effet depuis quelques semaines au cœur d’un projet de Smart City mené par les chercheurs en sciences de l’environnement de l’Université de Corse et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Baptisé « Smart Paesi », ce projet vise à optimiser la gestion de l’énergie et des activités agricoles de la commune grâce à la révolution numérique que représente un réseau de collecte de données.

Pour participer à cette expérimentation de village intelligent et connecté, la petite commune de la haute vallée du Taravo a répondu à un appel à projets sur le numérique, lancé par la collectivité territoriale de Corse en partenariat avec EDF et la société de service informatique SITEC.

Les atouts de Cozzano en matière de développement durable en milieu urbain et son ambition de devenir un territoire à énergie positive ont largement contribué à sa sélection pour ce projet.

 

Le numérique au service de l’optimisation des ressources

L’objectif de cette expérimentation est de faire de Cozzano un village connecté et durable grâce au déploiement des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Les chercheurs de l’Université de Corse et du CNRS estiment en effet que le développement d’infrastructures numériques innovantes devrait permettre à cette zone rurale d’optimiser la gestion de ses ressources. Et ainsi améliorer le quotidien et les conditions de vie des habitants.

 

Des bénéfices environnementaux et économiques

Les chercheurs à la tête du projet Smart Paesi considèrent Cozzano comme un véritable laboratoire au sein duquel est en train d’être élaboré un modèle de village intelligent reproductible.

Afin d’affiner les résultats de cette expérimentation, il est nécessaire d’impliquer les acteurs économiques locaux et les habitants à la réflexion scientifique.

Les données collectées par les capteurs visent également à optimiser les systèmes énergétiques du village et à sensibiliser la population aux économies d’énergie.

Les chercheurs souhaitent à ce titre créer un objet connecté dont la fonction est d’informer les citoyens de Cozzano sur la réalisation de leurs objectifs de consommation. « Outre la visualisation de ces données par la population, nous allons mettre en place un open data pour les chercheurs et réaliser un tableau de bord pour les décideurs », précise l’un des responsables du projet Thierry Antoine Santoni, dans une interview donnée à Actu environnement.

Un éleveur porcin est également associé au projet. Les cochons de cet élevage vont être équipés de capteurs afin de faciliter leur géolocalisation.

En plus d’optimiser ses déplacements, l’éleveur va obtenir tout un panel d’informations jusqu’alors inédites.

 

Lemondedelenegie.com, Publié le 26.04.2018, par La Rédaction

Page mise à jour le 02/05/2018 par ANTHONY PAOLINI