Smart Paesi - Smart Village | Università di Corsica
Ailleurs / In altrò  |
Les Smart Cities : des villes plus heureuses

Que l’Internet of Everything entraine dans son giron de fantastiques opportunités économiques est déjà un fait entendu et connu. Mais qu’il permette également de créer des villes connectées plus heureuses l’est moins. Et pourtant !

 

 

Parler de l’Internet of Everything revient d’ores et déjà à citer invariablement les mêmes termes: profits économiques, augmentation de productivité et d’efficacité, nouveaux business modèles et nouvelles sources de revenus (pour ne citer qu’eux). Mais un tout récent rapport (« Building New Cities : Challenges, Opportunities and Recommandations« , Cityquest- KAEC Report) indique que les innovations technologiques implantées dans les villes vont également avoir un impact considérable sur la façon dont nous vivons au coeur des villes, mais également sur la façon dont nous les administrons. Dans les Smart Cities à venir, l’un des grands progrès sera ainsi celui d’un sens de la communauté exacerbé dû à des services de plus en plus faciles d’accès et à une autre prise de conscience du « vivre-ensemble ».

Les vies des urbains seront constamment enrichies par la fantastique attraction que représenteront les « villes intelligentes » pour de nouveaux talents et de nouvelles personnalités. Mais également par les designs bien spécifiques de ces Smart Cities à bâtir, et dont l’une des pierres angulaires sera l’accent mis sur les designs qui facilitent et renforcent les interactions sociales. D’ailleurs les villes qui sont déjà considérées comme des Smart Cities – à savoir Dubai, Copenhague, Amsterdam, Sydney ou encore Barcelone – sont constamment classées parmi les villes les plus heureuses au monde.

 

 

Et parmi elles, quelques villes ont déjà fait de cette « recherche du bonheur » un fer de lance. C’est le cas de Copenhague, qui a l’objectif ambitieux de devenir d’ici quelques années l’une des villes « les plus vertes au monde »; démontrant ainsi accorder une grande importance au cadre de vie de ses habitants. Des capteurs IoE installés à travers la ville permettent déjà de mieux gérer les ressources urbaines et de se rapprocher du but final « tout green ».

Un autre exemple est celui de villes telles que Dallas ou encore Chicago, et dans lesquelles des « Applications citoyennes » ont été mises en place pour que les habitants puissent signaler directement aux pouvoirs publics tout danger, accident ou simple nid-de-poule présent sur la route; rendant ainsi possibles des interventions toujours plus rapides pour un renforcement de la sécurité de tous.

Les Smart Cities offriront ainsi non seulement des modèles économiques plus viables et performants, mais contribueront à renforcer les sentiments de sécurité et d’appartenance de ces habitants, en faisant par la même occasion des « Happy Cities ».

Page mise à jour le 10/10/2017 par ANTHONY PAOLINI