Smart Paesi - Smart Village | Università di Corsica
Ailleurs / In altrò  |
Etude : 65 % des agriculteurs français comptent s'équiper en solutions connectées

Une récente étude dévoilée par l’Ipsos montre que la communauté agricole est déjà largement équipée de solutions eFarming avec 4 équipements ou outils utilisés en moyenne. De plus, 65 % des agriculteurs français interrogés via la plateforme AgriAvis ont l’intention de s’équiper en objets connectés dans les années qui suivront.

Le numérique est déjà bien présent dans les exploitations

A ce jour, 46 % des agriculteurs pensent que le numérique est l’avenir de leur secteur. Toutefois, l’agriculture est un des secteurs où l’IoT a déjà trouvé sa place. De la récolte de données par drone aux arroseurs automatiques connectés, en passant par de nombreux capteurs autonomes placés dans les parcelles, le secteur agricole est en train de connaître une transformation technologique importante. Du Cloud aux objets connectés, les outils et les pratiques évoluent pour augmenter l’efficacité de la productivité du secteur.

Ce sondage réalisé auprès de 233 agriculteurs français du 2 au 5 septembre 2016 devrait donner une idée de l’évolution du marché de l’agriculture et aider les différents acteurs à se placer.

Le taux d’outils est déjà important, principalement dans les grandes exploitations, selon ce rapport. Seuls 12 % de ces exploitations n’utilisent pas d’objets connectés. 7 agriculteurs sur 10 privilégient les sites d’achats de matériel, 6 sur 10 privilégient des solutions de gestion d’exploitation et de guidage par GPS, et 2/5 de ces agriculteurs utilisent plutôt des outils d’aide à la décision. De plus, l’imagerie satellite est utilisée par 1/3 des interrogés tandis que le Cloud est déjà un équipement indispensable pour1 agriculteur sur 5.

 

 

Améliorer la productivité et les revenus

2/3 des agriculteurs interrogés comptent s’équiper de nouveaux équipements numériques dans les prochaines années. Avec 9% d’utilisation aujourd’hui, les drones seront bientôt utilisés par 27 % des agriculteurs. De même pour les capteurs pour les animaux, les machines et les bâtiments, ils pourraient être 2 fois plus utilisé qu’aujourd’hui. Côté agriculteurs, 43 % privilégieront bientôt les équipements ISOBUS et 44 % l’imagerie satellite, tandis que 1/3 des éleveurs utiliseront des capteurs pour animaux et 1 sur 2 d’entre eux des solutions de gestion de troupeaux.

Toutes ces transformations auront un effet bénéfique sur les business de ces agriculteurs. Les outils de eFarming permettront de gagner du temps selon 65 % des interrogés, simplifier le travail selon 59 % et augmenter les revenus selon 57 %d’entre eux. L’agriculture connectée aura évidemment un impact important sur l’environnement. 49 % des sondés estiment que la transformation numérique du secteur agricole aura de bons effets sur l’environnement. Ces même 49 % pensent que les jeunes agriculteurs et le grand public auront un regain d’intérêt pour le métier grâce aux nouvelles technologies.

 

 

Cependant, 35 % des agriculteurs interrogés pensent que l’agriculture numérique sera difficile à mettre en place et ne permet pas l’indépendance des exploitations. De plus, ces mêmes sondés sont sceptiques sur le fait que ces nouvelles solutions apportent davantage de collaboration entre les agriculteurs.

 

Page mise à jour le 10/10/2017 par ANTHONY PAOLINI